Gîtes et Auberges du Passant au Québec - Totalement gourmand!
Découvrez

 

 
 

Bas-Saint-Laurent

Le Bas-Saint-Laurent: les beautés du fleuve à portée de regard et d’excursions, mais aussi des îles, des montagnes, des lacs et surtout de pittoresques villages qui ne s’apprécient qu’en prenant son temps... Sachez-le, car les secrets du Bas-Saint-Laurent ne se révèlent pas autrement, et c’est bien là toute la magie de ce pays.

 
Que vous preniez la «Route des Navigateurs» longeant le fleuve, la «Route des hauts plateaux» surplombant le littoral, ou, enfin, la «Route des Frontières» pour découvrir l’arrière-pays, vous y trouverez partout un riche patrimoine et de petites merveilles. Admirez ces «monadnocks», des formations de roches dures à l’aspect arrondi qui ponctuent typiquement le paysage.
 
Écotouristes avertis ou néophytes, vous serez émerveillés par ces petites perles d’îles, dont l’Île Saint-Barnabé, l’Île aux Lièvres, l’Île aux Basques et cette fabuleuse Île Verte à la quiétude verdoyante d’un autre temps.
 
Le vélo est une autre belle façon de parcourir et d’apprécier le Bas-Saint-Laurent. En hiver, c’est un contraste insoupçonné qui vous attend, et, si le coeur vous en dit, un vaste réseau de 1 800 km de sentiers de motoneige.
 
Le jardin d’Eden du Saint-Laurent ! De sa saisissante mosaïque de paysages idylliques à ses incroyables couchers de soleil, vous serez captivé, voire ensorcelé, et voudrez y revenir encore et encore…

 


 

Saveurs régionales

Le Bas-Saint-Laurent, c’est un terroir aux arômes raffinés, parfois salins.
  • Favorisée par une saison de production écourtée avec moins d’insectes, l’agriculture biologique est très présente (production laitière, acériculture, élevage de bovins et d’agneaux, culture maraîchère et de petits fruits).
  • Où le fleuve a déjà le goût salin, on y pêche l’esturgeon, mais l’anguille est sans conteste la vedette pour y avoir même son centre d’interprétation à Kamouraska. Arrêtez-vous dans les fumoirs pour y découvrir la chair tendre de ces poissons fumés.
  • Sur la table régionale, on retrouve aussi l’agneau de Kamouraska, l’agneau pré-salé de L’Isle-Verte, le lapin, le canard, la perdrix ainsi que de bons fromages fabriqués selon les méthodes traditionnelles.
  • Il faut goûter au cipaille du Bas-Saint-Laurent, ce plat traditionnel composé d’un rang de pâte, d’un rang de viandes de gibier, d’un rang de pâte… et ainsi de suite… Costaud, mais tellement réconfortant!
  • La culture des arbres fruitiers, dont la prune occupe une place de choix. Quant à la sève d’érable, on peut dire qu’on rivalise d’originalité pour en faire de délicieux produits dans le Témiscouata, dont un type « porto à l’érable ».
  • Cette région est reconnue aussi pour les pommes de terre et les herbes salées.

Le saviez-vous?

Ce sont les grands vents d’automne qui poussent les anguilles dans les baies et les filets qui les garderont prisonnières à marée basse. L’anguille adulte (15-20 ans) est obligée de s’arrêter dans cette région en raison de la variance de la salinité des eaux qui lui permet de s’adapter avant d’entreprendre sa spectaculaire migration vers la mer des Sargasses au large des États-Unis. C’est le lieu où toutes les anguilles d’Amérique naissent et, à ce que l’on croit, meurent après avoir frayé entre 2 et 20 millions de larves, selon leur grosseur. Après 2 années en mer, les jeunes anguilles remontent les fleuves et les rivières. L’anguille est pêchée depuis plus de trois siècles dans la région et fait les délices de ceux qui aiment son bon goût.

Clin d'oeil sur l'histoire

Le Bas-Saint-Laurent, paradis de l’écotourisme et de la villégiature, fut jadis la destination à la mode et huppée des grandes dames et hommes richissimes du Québec, de l’Ontario et même des Etats-Unis. Ils venaient y «prendre les eaux» pour se refaire une santé. Déjà, au XIXe siècle, les vertus thérapeutiques de l’air salin, des embruns iodés et des eaux froides du fleuve Saint-Laurent étaient reconnues. Subsistent de cette époque des résidences cossues et luxueuses faisant la beauté des villages riverains, notamment de Kamouraska et de Cacouna.

Pour plus d’information sur la région Bas-Saint-Laurent : 
Tourisme Bas-Saint-Laurent
, Rivière-du-Loup
Téléphone: 418 867-3015, sans frais : 1 800 563-5268, info@bassaintlaurent.ca

 

© Gîtes et Auberges du Passant.com est une réalisation de l’Association de l’Agrotourisme et du Tourisme Gourmand du Québec

Accueil  |  Promesse  |  Votre appréciation  |  Infolettre Terroir et Saveurs  |  Nous joindre  |  English

Merci à notre partenaire : Tourisme Québec